L’INVISIBILITÉ SOCIALE : UNE RESPONSABILITÉ COLLECTIVE RAPPORT 2016

RÉFÉRENCES
BIBLIOGRAPHIQUES
ABDELNOUR Sarah (2013), « L’entrepreneuriat au service des politiques sociales : La fabrication du consensus politique sur le dispositif de l’autoentrepreneur », Sociétés contemporaines 2013/1 (n° 89), p. 131-154.
ABELS-EBER Christine (2000), Enfants placés et construction d’historicité, Paris, L’Harmattan.
ADLER Aurélie (2012), Éclats de vies muettes – figures du minuscule et du marginal dans les récits de vie d’Annie Ernaux, Pierre Michon, Pierre Bergounioux et François Bon, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle.
AGIER Michel (2013), La condition cosmopolite, l’anthropologie à l’épreuve du piège identitaire, Paris, la Découverte.
ALLEMAND Sylvain (2004), « La mobilité comme “capital” : voyages, migration, mobilité », Sciences humaines, n° 145, pp. 20-22.
ALPE Yves (2006), « Existe-t-il un “déficit culturel” chez les élèves ruraux ? », Revue française de pédagogie, n° 156, pp. 75-88.
ANDERSON John Edward (1949), The Psychology of Development and Personal Adjustement, New York, N. Holt, 1949.
AREF (2013), « La problématique “éducation, territoire et territorialité” dans tous ses états », 2013/5, « Les parcours scolaires des jeunes ruraux », Actes du congrès de l’Actualité de la recherche en éducation et formation, Universités de Montpellier, Juin, Symposium 2013.
ARENDT Hannah (1958), The Human Condition, University of Chicago Press. ARENDT Hannah (1974), Vies politiques, trad. E. Adda et al., Paris, Gallimard.
ARRIGHI Jean-Jacques (2004), « Les jeunes dans l’espace rural : une entrée précoce sur le marché du travail ou une migration probable », Formation emploi, n° 87, pp. 63-78.
ATD Quart-monde (2009), En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, Collection Social Eco H C, Coédition Éditions de l’Atelier.
AUBERT Nicole et HAROCHE Claudine (dir.) (2011), Les tyrannies de la visibilité, Toulouse, Erès.
AVENEL Cyprien (2013), « Introduction », Informations sociales 5/2013 (n° 179), p. 4-5. URL : http://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2013-5-page-4.htm
BAREL Yves (1982), La marginalité sociale, PUF.

BARONNET Juliette, LYET Philippe, POUJOL Virginie, VALLE Michel (2015), « L’invisibilité sociale : publics et mécanismes. Réalisation de focus groupes auprès de travailleurs sociaux ». FORS-Recherche sociale, rapport pour l’ONPES, 20 octobre.
BARRUEL Frédéric et FILATRIAU Olivier (2013), « Les entreprises créées en 2006 : une pérennité plus faible dans la construction », Insee Première (n° 1441), pp. 1-4.
BEAUD Stéphane, CONFAVREUX Joseph et LINDGAARD Jade (dir.) (2006), La France invisible, Paris, La Découverte.
BECQUEMIN Michèle (2011), « Le contrat en protection de l’enfance ». Revue française de service social, n° 243.
BERGER Peter L., LUCKMANN Thomas (1966), The Social Construction of Reality, Random House.
BERUBE Alan, KNEEBONE Elizabeth (2014), Confronting Suburban Poverty in America, Brookings Institution.
BIANCO Jean-Louis, LAMY Pascal (1980), « L’aide à l’enfance demain, contribution à une politique de réduction des inégalités », Ministère de la Santé et de la Sécurité sociale.
BLONDIAUX Loïc (2009), « Les invisibles de la représentation », Le Monde, édition du 28 avril.
BORGETTO Michel et LAFORE Robert (2015), Droit de l’aide et de l’action sociales, 9e édition, Domat, Collection Droit public.
BOURDIEU Pierre (1993), La misère du monde, Paris, Le Seuil, réédition février 2007.
BOUTANQUOI Michel (dir.) (2005), « La qualité des pratiques en protection de l’enfance », Rapport d’étude, DGAS, Ministère de la Cohésion sociale et du Logement, Ministère de la Santé et des Solidarités.
BOUTILLIER Sophie et UZUNIDIS Dimitri (2012), « Schumpeter, Marx et Walras. Entrepreneur et devenir du capitalisme », Revue Interventions économiques [En ligne], 46 | 2012, mis en ligne le 01 novembre 2012, consulté le 8 février 2016. URL : http://interventionseconomiques. revues.org/1690
BOUVET Laurent (2015), L’insécurité culturelle. Sortir du malaise identitaire français, Paris, Fayard.
BOUYGARD Françoise (2014), « Focus – La commission “Démographie et questions sociales” du Cnis : adapter la statistique aux évolutions de la société », Informations sociales 2014/3 (n° 183), p. 36-39.
BRACONNIER Céline, MAYER Nonna (dir.) (2015), Les inaudibles. Sociologie politique des précaires, Paris, Presses de Sciences Po.
BRADBURY Bruce (1997), “The living standards of the low income self-employed”, The Australian Economic Review, 30 (4), pp. 374-389.
BREUGNOT Pascale (2011), « Les innovations socio-éducatives. Dispositifs et pratiques innovants dans le champ de la protection de l’enfance », Rennes, ENSP.
CAPORALI Arianna et al. (2015), « La mise à disposition des enquêtes quantitatives en sciences sociales : l’exemple de l’INED », Population, Vol. 70, pp. 567-597.

CASSIRER Ernst (1969), « Le langage et la construction du monde des objets », trad. Paul Guillaume, dans Essais sur le langage, Paris, Minuit.
CASTEL Robert (1995), Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Fayard.
CASTEL Robert, HAROCHE Claudine (2011), Propriété privée, propriété sociale, propriété de soi, Paris, Fayard.
CERVERA Melaine, HOURCADE Renaud (2015), « La construction institutionnelle de l’invisibilité sociale : compte-rendu et analyse de 14 entretiens avec des décideurs politiques », Cabinet APEX, rapport pour l’ONPES, Septembre.
CHARMES Éric (2011), La ville émiettée. Essai sur la clubbisation de la vie urbaine. Paris, PUF, Collection La Ville en Débat,
CHARMES Éric (2014), « Une France contre l’autre ? », La Vie des idées, 5 novembre 2014. URL : http://www.laviedesidees.fr/Une-France-contre-l-autre.html
CHARTIER Lucie, avec la collaboration de CHEVRIER Pierre, (2015), « Les agriculteurs : des précaires invisibles », POUR, 2015/1 (N°225) p. 49-59.
CHAUVEAUD Catherine (2013), « Les “baromètres du non-recours” : expérimentation d’un dispositif local pour l’accès aux droits », Gérer les droits sociaux, n° 178, pp. 63-70.
CLIFFORD Edward (1963), “Social Visibility”, Child Development, Vol. 34, n° 3 (sept.), pp. 799-808.
COHEN Philippe (2014), « Pensée unique, fracture sociale, populisme. Comment la politique vampirise les idées nouvelles », Le Débat 2014/1 (n° 178), p. 41-51.
COMITE DE SUIVI DALO (2015), Statistiques. http://www.hclpd.gouv.fr/comite-de-suivi-de-la-loi-dalo-a152.html
COMMAILLE Jacques (2015), À quoi nous sert le droit ?, Paris, Gallimard, Collection Folio Essais (n° 609).
COMMISSION EUROPÉENNE (2012), “Entrepreneurship in the EU and beyond: country report France”, Eurobaromètre Flash n° 354, Juin. En France, le sondage a été réalisé par TNS Sofres auprès d’un échantillon de 1 005 personnes.
COMMISSION EUROPÉENNE (2014), Les conditions de vie dans l’Union européenne, Eurobaromètre.
COQUARD Benoît (2015), « Que sait-on des jeunes ruraux ? Revue de la littérature », INJEP, Rapport d’étude 2015/03.
CORAJOUD Michel et al. (2013), « Se porter à la périphérie, là où la ville rejoint la campagne », Esprit, 2013/3 (Mars/Avril), p. 154-162.
CRÉDOC (2002), « Hétérogénéité des conditions de vie sous le seuil de pauvreté », Cahier de recherche n° 173, juillet.
CRÉDOC (2011), « Précarité, isolement et conditions de logement : la profonde fragilité des personnes âgées », Consommation et modes de vie n° 245, nov.
CRÉDOC (2012a), « Les jeunes ruraux : des jeunes comme les autres ? », Journée nationale de la MSA, 11 octobre, Troyes.
CRÉDOC (2012b), Baromètre de la cohésion sociale : La peur du chacun pour soi.

CRÉDOC (2015), « La France des invisibles », Rapport pour l’ONPES, Octobre.
DACHEUX Éric (2003), « Un nouveau regard sur l’espace public et la crise démocratique », Hermès, N° 36.
DACHEUX Éric (2008), L’espace public, Paris, CNRS édition, collection les Essentiels.
DAVEZIES Laurent (2012), La crise qui vient. La nouvelle fracture territoriale, Paris, Le Seuil, La République des idées, octobre.
DAVEZIES Laurent et al. (2013), « La France périphérique et marginalisée : les raisons du ressentiment », Esprit, 2013/3 (Mars/Avril), p. 23-33.
DAVEZIES Laurent, PECH Thierry (2014), La nouvelle question territoriale, Terra Nova, septembre.
DAVID Myriam (1989), Le placement familial, de la pratique à la théorie, Éditions ESF, Paris.
DEDEIRE M., RAZAFIMAHEFA L., CHEVALIER P. et HIRCZAK M. (2011), « Dynamiques des espaces ruraux en France : vers un modèle des trajectoires démographiques ? », Espace populations sociétés, 2011/3, pp. 521-537.
DELENS-RAVIER Isabelle (2001), Le placement d’enfants et les familles. Recherche qualitative sur le point de vue de parents d’enfants placés. Paris Liège, Éditions jeunesse et droit.
DEPRAZ Samuel (2013), « Mais où est donc passé l’espace rural ? », Café-geo.net, http:// cafe-geo.net/mais-ou-est-donc-passe-l-espace-rural/
DEPROST Pierre, LAFFON Philippe et IMBAUD Dorothée (2013), « Évaluation du régime de l’autoentrepreneur », Inspection Générale des Finances.
DERVILLE Grégory et PIONCHON Sylvie (2005), « La femme invisible. Sur l’imaginaire du pouvoir politique », Mots. Les langages du politique [En ligne], n° 78, 2005, URL : http:// mots.revues.org/369
DEVILLE Julie (2007), « Jeunes filles “invisibles” dans les quartiers populaires », Espaces et sociétés 1/2007 (n° 128-129), p. 39-53.
DOMINGO Pauline et PUCCI Muriel (2013), « Les vecteurs du non-recours au revenu de solidarité active du point de vue de l’usager », Politiques sociales et familiales, n° 113, septembre 2013, pp. 92-97.
DONZELOT Jacques (1977), La police des familles, Paris, Éditions de Minuit.
DONZELOT Jacques (1999), « La police des familles, suite », Informations sociales, n° 73-74, 1999, pp. 136-143.
DREES (2014), « Les dépenses d’aide sociale départementales en 2012 », Études et résultats n° 870.
DREES (2015a), Baromètre d’opinion sur la santé, la protection sociale, les inégalités et la cohésion sociale en 2014.
DREES (2015), « 4,2 millions de prestations d’aide sociale attribuée par les départements en 2014 », Études et résultats, n° 942. URL : http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er942.pdf
DRUESNE Daniel (1993), « Médias et pauvreté », Les cahiers de Messages du Secours Catholique, n° 463, octobre, « 20 ans de lutte contre la pauvreté », pp. 19-25.

DUBET François (1987), La galère : jeunes en survie, Paris, Fayard.
DUBET François (2007), « À propos de la société du mépris et de la réification d’Axel Honneth », La Vie des idées, 29 octobre 2007. URL : http://www.laviedesidees.fr/A-propos-de-la-Societe-du-mepris.html
DUPONT-FAUVILLE (1973), Pour une réforme de l’Aide sociale à l’enfance, Paris, Éditions ESF.
DUPREZ Jean-Marie et CROS Marie (2010), « Accompagner étudiants et chercheurs dans l’exploitation des sources statistiques : l’exemple de la plateforme universitaire de données de Lille (PUDL) », Statistique et Enseignement, 1(1), pp. 65-73.
DUVOUX Nicolas (2012), Le nouvel âge de la solidarité. Pauvreté, précarité et politique publiques, Paris, Le Seuil, collection La République des idées.
EL HADANI Nadia, LOUBÈRE Lucie, MORENO CALVO Mariola, SOUILLARD Natacha, MARCHAND Pascal (2015), « Médias et invisibilité sociale : le rôle des médias dans le processus de visibilité ou d’invisibilité sociale de certains publics », Rapport de recherche pour l’ONPES, Laboratoire LERASS, Université de Toulouse III, Décembre.
ELLISON Ralph (2002), Homme invisible pour qui chantes-tu ? Grasset, Les cahiers rouges.
EWICK Patricia, SILBEY Susan (1998), The common place of law, University of Chicago Press, Juillet.
FAES Hubert (2015), « Un droit à l’invisibilité », article en ligne, publié sur le blog « Invivisibilité-sociale ». Consulté le 28/12/2015. URL : http://invisibilite-sociale.over-blog.com/2015/01/ un-droit-a-l-invisibilite.html
FALCONNET Georges et VERGNORY Reynald (2001), Travailler avec les parents. Pour une nouvelle cohésion sociale, Issy-les-Moulineaux, ESF.
FASSIN Didier (2003), « Les nouvelles frontières de la santé », Sciences humaines, n° 141, Août-Septembre, p. 16.
FNARS (2006), « Les jeunes en errance sociale », Livre blanc, États généraux de la FNARS, juin.
FONDATION ABBÉ PIERRE (2015), L’état du mal-logement en Ile-de-France.
FONDATION DE FRANCE (2014), « Les solitudes en France ».
FORS (2014), « Étude sur la pauvreté et l’exclusion sociale de certains publics mal couverts par la statistique publique », Rapport d’étude à l’ONPES, Mai. http://www.onpes.gouv.fr/ IMG/pdf/RAPPORT_ONPES_Publics_invisibles.pdf
FORS et SÉCHER Régis (2015), « L’entourage familial des enfants placés dans le cadre de la protection de l’enfance », rapport remis à l’ONPES.
FOUCART Jean (2004), « Chapitre IX : La souffrance ou un impossible dédoublement », in Sociologie de la souffrance, De Boeck Supérieur.
FOUCAULT Michel (1975), Surveiller et punir, Paris, Gallimard.
FRECHON Isabelle (dir.) (2009), « Les politiques sociales à l’égard des enfants en danger, Trajectoires des prises en charge par la protection de l’enfance dans deux départements d’une cohorte de jeunes ayant atteint 21 ans », Paris, MIRE.

FRECHON Isabelle, ROBETTE Nicolas (2013), « Les trajectoires de prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance de jeunes ayant vécu un placement », Revue française des affaires sociales 2013/1 (n° 1-2), p. 122-143.
FURTOS Jean (2009), De la précarité à l’auto-exclusion. Une conférence-débat de l’association Emmaüs et de Normale Sup’, Éditions Rue d’Ulm, Collection La Rue ? Parlons-en !
FURTOS Jean (2014), « L’accompagnement au logement : importance, difficultés, risques, exigences (avoir un logement n’est pas habiter) », Rhizome n° 51, janvier.
GAMBINO Mélanie (2010), « Les mobilités géographiques des jeunes dans les espaces ruraux de faible densité », Centre d’études et prospective, n° 22, pp. 1-8.
GARCIA Frédéric (1977), « Pouvoirs en souffrance. Néoruraux et collectivités rurales du Pays de Sault oriental », Études rurales, 65(1), pp. 101-108.
GATTI Gabriel (2002), « Le parasite et le social invisible, acteur et territoire des astuces sociales et sociologiques », Esprit critique, Vol. 4, n° 9, Septembre.
GATTI Gabriel (2003), « Les ruses de l’identité. De la sociologie dans une époque sans société », in BOUDREAULT W. Pierre (dir.), Retours de l’utopie : recompositions des espaces et mutations du politique, Presses de l’Université de Laval.
GAUCHET Marcel (2010), « Mutation dans la famille et ses incidences », La revue lacanienne, 3/2010, n° 8, pp. 17-32. URL : http://www.cairn.info/revue-la-revue-lacanienne-2010-3-page-17.htm
GAUDIN Solène (2008), « Invisibilité sociale, l’humanité sans qualité », EspacesTemps.net, Livres, 31/01/2008. http://www.espacestemps.net/articles/invisibilite-sociale-humanite-sans-qualite/
GENARD Jean-Louis (1996), « Espace public, médias, effets et stratégies de reconnaissance », Recherches en communication, n° 6.
GHORRA-GOBIN Cynthia (2015), « Le triomphe de la ville ou de la métropole ? Mise en perspective de deux débats dans le champ des études urbaines aux États-Unis », Géoconfluences, 2015, mis en ligne le 7 juillet 2015, URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/etats-unis-espaces-de-la-puissance-espaces-en-crises/ articles-scientifiques/le-triomphe-de-la-ville-ou-de-la-metropole/
GILBERT Margaret (1989), On Social Facts, Princeton University Press.
GIRARD Violaine (2013), « Sur la politisation des classes populaires périurbaines. Trajectoires de promotion, recompositions des appartenances sociales et distance(s) vis-à-vis de la gauche », Politix, n° 101, p. 183-215.
GIROD Alain (2000), « Les mutations de l’espace public et la construction médiatique de “l’opinion publique” », Thèse de doctorat en Sciences de l’information et de la communication, Université Lumière Lyon 2, dirigée par Jean-François Tétu et soutenue le 22 décembre.
GOGUEL D’ALLONDANS Alban (2003), L’exclusion sociale. Les métamorphoses d’un concept (1960-2000), Paris, L’Harmattan.
GOMEL Bernard et MÉDA Dominique (2014), « Le RSA : un dispositif inadapté », La Vie des idées, 11 mars. URL : http://www.laviedesidees.fr/Le-RSA-un-dispositif-inadapte.html
GRELET Yvette et VIVENT Céline (2011), « La course d’orientation des jeunes ruraux », Bref du Céreq, n° 292.

GRUYELLE Astrid (2015), « RSI : sortie de crise ? », Alternatives Économiques, 2015/4, n° 345, p. 40.
GUERIN Jean-Paul, GUMUCHIAN Hervé (1979), « Ruraux et rurbains. Réflexions sur les fondements de la ruralité aujourd’hui », Revue de géographie alpine, n° 1, p. 89-104.
GUILLUY Christophe (2007), Interview de Christophe Guilluy par Ivan du Roy, 25 avril 2007, « Comment Sarkozy a conquis les classes populaires », en ligne sur le site Bastamag.net.
GUILLUY Christophe (2010), Fractures françaises, Paris, Bourin éditeur.
GUILLUY Christophe (2011), « Les métropoles et la France périphérique. Une nouvelle géographie sociale et politique », Le Débat 2011/4 (n° 166), p. 42-52.
GUILLUY Christophe (2014a), La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires. Flammarion, septembre.
GUILLUY Christophe (2014b), « Ma volonté est de rendre visible la France des invisibles », L’Information Agricole, n° 883, décembre, pp. 10-11.
HABERMAS Jürgen (1987), Théorie de l’agir communicationnel. Tome I : Rationalité de l’agir et rationalisation de la société. Trad. J.M. Ferry. Fayard.
HABERMAS Jürgen (1988), L’Espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise. Paris, Payot, 1re éd. 1962.
HALTER Jean-Pierre (2016), « Politiques de jeunesse et intercommunalités. Monographies des communautés de communes du bassin de Marennes et de l’Île d’Oléron », INJEP, Rapport d’étude, février.
HARRINGTON Michaël (1962), The Other America, Macmillan Publishing Company.
HASSENTEUFEL Patrick (2010), « Les processus de mise sur agenda : sélection et construction des problèmes publics », Informations sociales 1/2010 (n° 157), p. 50-58.
HERVIEU-LEGER Danièle, HERVIEU Bertrand (1979), Le retour à la nature : au fond de la forêt, l’État, Paris, Éditions du Seuil.
HERVIEU-LEGER Danièle, HERVIEU Bertrand (1983), Des communautés pour les temps difficiles : Néoruraux ou nouveaux moines, préface de Jean Séguy, Paris, Le Centurion.
HERVIEU-LEGER Danièle, HERVIEU Bertrand (1997), « Les communautés rurales de l’après 68 : utopies rêvées, utopies pratiquées », in Les années 68 : événements, cultures politiques et modes de vie, Lettre d’information, n° 24, IHTP, avril.
HESSE Catherine et NAVÈS Pierre (2009), « Les conditions de reconnaissance du “délaissement parental” et ses conséquences pour l’enfant », IGAS.
HONNETH Axel (2004a), « La théorie de la reconnaissance : une esquisse », Revue du MAUSS, 2004/1 (n° 23), p. 133-136.
HONNETH Axel (2004b), « Visibilité et invisibilité. Sur l’épistémologie de la “reconnaissance” », Revue du MAUSS 2004/1 (n° 23), p. 137-151.
HONNETH Axel (2006), « Sans la reconnaissance, l’individu ne peut se penser en sujet de sa propre vie », Entretien avec Axel Honneth, propos recueillis par Alexandra Laignel-Lavastine, Philosophie Magazine, n° 5, décembre.

HONNETH Axel et al. (2008), « La philosophie de la reconnaissance : une critique sociale », Esprit 2008/7 (Juillet), p. 88-95.
HOURRIEZ Jean-Michel, LEGENDRE Nadine, LE VERRE Robert, HAYS Jean-Pierre, CRENNER Emmanuelle, BREUIL-GENIER Pascale, MARTINEZ Corinne (2001), « Revenus et patrimoine des ménages », Édition 2000-2001, INSEE.
HOUZEL D., DAYAN J., SELLENET C. et al. (1999), Les enjeux de la parentalité, Toulouse, Erès.
IGAS (2004), « Synthèse des bilans de la loi d’orientation du 29 juillet 1998 relative à la Lutte contre les exclusions », par Maryse Fourcade, Valérie Jeske et Pierre Navès, Rapport n° 054, Mai.
IGAS (2007), « La coordination de l’observation statistique des personnes sans abri », par Laurent Chambaud, Rapport n° RM 2007-076P, octobre.
IGAS (2009), « Pauvreté, précarité, solidarité en milieu rural », Rapport n° RM2009-102P, septembre.
IGAS (2014), « Évaluation de la 1re année de mise en œuvre du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale », par François Chérèque et Simon Vanackere, tome I, Rapport n° 024R, Janvier. Voir notamment le chapitre 4.4.2. pp. 87-90.
IGAS (2015), « La protection des jeunes de 16 à 29 ans ».
INJEP (2016), « Les politiques de jeunesse interterritoriales en milieu rural », à paraître à l’automne 2016.
INSEE (2008a), « Taux d’évolution de la population rurale par régions ». INSEE, Recensement de la population.
INSEE (2008b), « Les familles monoparentales », Insee Première, n° 1195.
INSEE (2010), « 50 ans de mutations de l’emploi », Insee Première, n° 1312, septembre. INSEE (2012a), Taux de pauvreté localisé par région et par tranches d’âge, Recensement 2011. INSEE (2012b), Enquête Emploi en continu 2003, Base de données : Fichier Détail. Paris : INSEE.
INSEE (2013), « Étude sur les parcours des bénéficiaires de l’aide sociale à l’enfance dans le Pas-de-Calais », Rapport d’étude, octobre.
INSEE (2014a), « Les bénéficiaires de l’aide sociale à l’enfance dans le Pas-de-Calais : une diversité de parcours pour une ambition de maintien à domicile », Pages de Profils n° 154, avril.
INSEE (2014b), « Trente ans de démographie des territoires », Insee Première, n° 1483, janvier.
INSEE (2014c), France, Portrait social, novembre.
INSEE (2015a), Enquête revenus fiscaux et sociaux 2012, Fichiers d’étude, Paris : INSEE.
INSEE (2015b), « Une pauvreté très présente dans les villes centres des grands pôles urbains », Insee Première, juin.
IPSOS (2003), « Les citadins s’installent à la campagne ». Disponible sur le site Internet de l’Ipsos : http://www.ipsos.fr
ISSERMAN Maurice (2000), The Other American: The Life of Michael Harrington, Public Affairs.
JACQUEY-VASQUEZ Bénédicte (2015), Communication faite à la journée d’études : « Participation des usagers, parlons-en ! » organisée par l’URIOPSS des Pays de la Loire le 12 mai 2015.

JANIAUD Joël (2012), « Simone Weil, le malheur et l’invisible », Esprit 2012/8 (août/septembre), p. 131-143.
JOHANSSON SEVÄ Ingemar, LARSSON Daniel (2015), “Are the self-employed really that poor? Income poverty and living standard among self-employed in Sweden”. Vulnerable Groupes & Inclusion (6), pp. 1-16.
JUNG C. (2010), L’aide sociale à l’enfance et les jeunes majeurs. Comment concilier protection et pratique contractuelle ?, Paris, L’Harmattan.
KAUFMANN Vincent et WIDMER Éric (2005), « L’acquisition de la motilité au sein des familles », Espaces et sociétés, 2005/2, n° 120-121, pp. 199-217.
KAYSER Bernard (1990). La renaissance rurale. Sociologie des campagnes du monde occidental. Armand Colin, Paris.
KIHATO Caroline Wanjiku (2007), “Invisible lives, inaudible voices? The social conditions of migrant women in Johannesburg”, African Identities 5.1, 2007, pp. 89-110.
KOKOREFF Michel (2011), « L’invisibilité politique des minorités. Effets de domination ou stratégie infrapolitique ? », in BENBASSA Esther (dir.), Minorités visibles en politique, Paris, éditions du CNRS.
KOKOREFF Michel (2014), « La dépolitisation des banlieues », in PAUGAM Serge (dir.), L’intégration inégale. Force, fragilité et rupture des liens sociaux, Paris, PUF, 397-412.
KURTZ Stanley (2012), Spreading the Wealth: How Obama is Robbing the Suburbs to Pay for the Cities, Sentinel.
KURTZ Stanley (2015), “Massive Government Overreach: Obama’s AFFH Rule If Out”, National Review, The Corner, 8 juillet 2015. URL : http://www.nationalreview.com/corner/420896/
LACLAU Ernesto (2000), La guerre des identités, Paris, La Découverte.
LAGARENNE Christine et LEGENDRE Nadine (2000), « Les travailleurs pauvres en France : facteurs individuels et familiaux », Économie et Statistique (335), pp. 3-25.
LAGUÉRODIE Stéphanie, KERLEAU Monique et OUTIN Jean-Luc (dir.) (2011), Crise, inégalités et pauvretés : XXXIes Journées de l’Association d’économie sociale, Presses universitaires de Louvain, septembre.
LAMBERT Yves (1991), « Peut-on encore parler de jeunes ruraux ? », Économie rurale, n° 202¬203, p. 76-80.
LAMBERT Yves, ROUDET Bernard (1995), « Qui sont les jeunes ruraux ? », Agora débats/ jeunesses, n° 1, p. 47-56.
LAMBRECHT Johan, BEENS Helen (2005), “Poverty among self-employed businesspeople in a rich country: A misunderstood and distinct reality”, Journal of Developmental Entrepreneurship, 10(3), pp. 205-222.
LANZARO Marie (2014), « Sortir de l’hébergement d’insertion vers un logement social en Ile-de-France : des trajectoires de relogement, entre émancipation et contraintes ». Architecture, aménagement de l’espace. Université Paris-Est.
LASCOUMES Pierre et LE GALÈS Patrick (dir.) (2005), Gouverner par les instruments, Paris, Presses de Sciences Po.

LASCOUMES Pierre et SIMARD Louis (2011), « L’action publique au prisme de ses instruments. Introduction », Revue française de science politique, 1/2011 (Vol. 61), p. 5-22.
LE BLANC Guillaume (2007), Vies ordinaires, vies précaires, Paris, Le Seuil, coll. « La couleur des idées ».
LE BLANC Guillaume (2009), L’invisibilité sociale, Paris, PUF, coll. « Pratiques théoriques ». LE BLANC Guillaume (2010), Dedans, dehors. La condition d’étranger, Paris, Le Seuil.
LE GLÉAU Jean-Pierre et ROYER Jean-François (2011), « Le centre d’accès sécurisé aux données de la statistique publique française : un nouvel outil pour les chercheurs », Courrier des statistiques, n° 130, mai.
LE MAGEUR Gweltaz et LAIDEBEUR Paule (2011), « Étude sur les enfants pris en charge par le service de l’Aide sociale à l’enfance au 31 mars 2008 », Conseil départemental du Nord, avril.
LENOIR René (1974), Les exclus – Un Français sur dix, Le Seuil, collection Points Actuels, Paris.
LENORMAND Pauline (2011), « L’ingénierie territoriale à l’épreuve des observatoires territoriaux : analyse des compétences des professionnels du développement dans le massif pyrénéen », Thèse soutenue en vue de l’obtention d’un Doctorat en Économie et finances. Université Toulouse le Mirail – Toulouse II.
LEVRATTO Nadine et SERVERIN Évelyne (2015), “Become Independent! The Paradoxical Constraints of France’s “Auto-Entrepreneur” Regime”. Journal of Small Business Management, 53 (1), pp. 284-301.
LEVY Jacques (2012), « Choix de société », Espaces et sociétés, vol. 1/2012, n° 148-149, p. 201-209.
LIVET Pierre et OGIEN Ruwen (2004), L’Enquête Ontologique. Du mode d’existence des objets sociaux, Éditions de l’EHESS, 2004.
LOCHARD Yves (2001), « Les représentations de la pauvreté dans la presse écrite », Étude pour l’ONPES.
LONDON Perry et al. (1968), Foundations of Abnormal Psychology, Austin (USA), Holt, Rinehart and Winston.
LUSSAULT Michel (2007), L’homme spatial. La construction sociale de l’espace humain. Paris, Éditions du Seuil, collection La couleur des idées.
MACDONALD Dwight (1963), “Our Invisible Poor”, The New Yorker, 19 janvier. MACLOUF Pierre (1986), La pauvreté dans le monde rural, Paris, L’Harmattan.
MARPSAT Maryse (2008), « Bilan des sources et méthodes des statistiques publiques concernant les personnes sans domicile », in ONPES 2007-2008, Les Travaux de l’Observatoire, Deuxième partie, « Les conditions de logement des ménages pauvres », pp. 413-431.
MARTIN Claude (2014) (dir.), Être un bon parent. Une injonction contemporaine, Rennes, Presses de l’EHESP, Coll. « Lien social et politiques ».
MATHIEU Nicole (2007), « L’évolution des modes d’habiter : un révélateur des mutations des sociétés urbaines et rurales, » Nouvelles ruralités, nouvelles ruralités en Europe. p. 25-45.
MAUGER Léna et REMAEL Stéphane (2014), Les évaporés du Japon : enquête sur le phénomène des disparitions volontaires, éditions Les Arènes.

MAYER Nonna (1995), « L’entretien selon Pierre Bourdieu : Analyse critique de La misère du monde », Revue française de sociologie, Vol. 36, n° 2, avril-juin 1995, pp. 355-370.
MEERABEAU Liz (2005), “The invisible (inaudible) woman: nursing in the english academy”, Gender, Work & Organization 12.2 (2005): 124-146.
MEIZOZ Jérôme (2015), « “Écrire, c’est entrer en scène” : la littérature en personne », COnTEXTES [en ligne], Varia, URL : http://contextes.revues.org/6003
MENDRAS Henri (1984), La fin des paysans, Paris, Babel, édition de 1992.
METAYER Cécile (2014), « Les jeunes dans les territoires ruraux ». Les dossiers d’observation du CGET, n° 2.
MIÈGE Bernard (2010), L’espace public contemporain, Presses universitaires de Grenoble.
MILBURN Alan (dir.) (2009), “Unleashing Aspiration: The Final Report of the Panel on Fair Access to the Professions”, Panel on Fair Access to the Professions, July 2009, Cabinet Office.
MIQUET-MATY François (2015), Les Oubliés de la démocratie, Éditions Michalon.
MOHAMMED Marwan (2011), La formation des bandes. Entre la famille, l’école et la rue, Paris, PUF.
MOLOTCH Harvey et LESTER Marylin (1996), « Informer : une conduite délibérée de l’usage stratégique des événements », Réseaux, n°75, janvier-février 1996, pp. 23-41.
MOREL-BROCHET Annabelle (2006). « Ville et campagne à l’épreuve des modes d’habiter : approche biographique des logiques habitantes », Thèse de Doctorat de géographie, soutenue le 17/11/2006, dirigée par Nicole Mathieu. Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
MRJC (2007), « Accueillir les jeunes en milieu rural. Pour des territoires solidaires ». Cahiers de l’action, n° 10.
MUNIGLIA Virginie et ROTHE Céline (2013), « Parcours de marginalisation de jeunes en rupture chronique : l’importance des autrui significatifs dans le recours à l’aide sociale », Revue française des affaires sociales, n° 1-2, p. 76-95.
MUSSO Sandrine (2007), « Les paradoxes de l’invisibilité. Le travail de rue d’une association marseillaise auprès de prostituées maghrébines ». ethnographiques.org, Numéro 12 – février 2007 [en ligne]. URL : http://www.ethnographiques.org/2007/Musso
NAVÈS Pierre, CATHALA Bruno (2000), « Accueils provisoires et placements d’enfants et d’adolescents : des décisions qui mettent à l’épreuve le système français de protection de l’enfance et de la famille », JO juin 2000, Rapport n° 2000084.
OMALEK Laure et PIGNIER Justine (2013), « Revenus d’activité des non-salariés en 2010 : les indépendants “classiques” gagnent sept fois plus que les autoentrepreneurs », Insee Première (n° 1448), pp. 1-4.
ONED (2014), « “Travailler” avec l’accord des familles : des expériences de mesures contractuelles en protection de l’enfance », Extrait du Neuvième rapport annuel de l’ONED.
ONED (2015), Dixième rapport au gouvernement et au Parlement, La Documentation française. ONPES (2013), Penser l’assistance, Rapport thématique.
ONPES (2015), Les budgets de référence : une méthode d’évaluation des besoins pour une participation effective à la vie sociale, Rapport 2014-2015.

Le Rapport de l’ONPES 2016 I 167

L’invisibilité sociale
OUI Anne (2007), « La prise en compte des parents dans le cadre du placement de l’enfant », Informations sociales 4/2007 (n° 140), p. 32-33. URL : http://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2007-4-page-32.htm
PAGÈS Alexandre (2004), La pauvreté en milieu rural. Toulouse, Presses Universitaires du Midi (2e éd., 2012).
PAGÈS Claire (2014), « La reconnaissance comme paradigme », La Vie des idées, 6 février 2014. URL : http://www.laviedesidees.fr/La-reconnaissance-comme-paradigme.html
PASSERON Jean-Claude (1989), « Biographies, flux, itinéraires, trajectoires », Revue française de sociologie, 31/1, janvier-mars 1989, pp. 3-22. (p. 6).
PAUGAM Serge (1991), La disqualification sociale : Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris, PUF.
PAUGAM Serge (2012), « Les formes contemporaines de la disqualification sociale », CERISCOPE Pauvreté, [en ligne], consulté le 23/12/2015, URL : http://ceriscope.sciences-po.fr/pauvrete/ content/part5/les-formes-contemporaines-de-la-disqualification-sociale
PAUGAM Serge (2014), « L’épreuve de la disqualification parentale », in L’intégration inégale. Force, fragilité et rupture des liens sociaux, PUF, Paris, p. 113-135.
PAUGAM Serge, ZOYEM Jean-Paul, TOUAHRIA-GAILLARD Abdia (2010), Le placement durant l’enfance : quelle influence à l’âge adulte ?, Rapport pour l’ONED (Réf. : 2008O2), Mai.
PAUGAM Serge, GIORGETTI Camila (2013), Des pauvres à la bibliothèque, Paris, PUF.
PENISSAT Étienne (2007), « Entre science, administration et politique : produire des statistiques au sein d’un ministère », Socio-logos [En ligne], 2 | 2007, mis en ligne le 14 novembre 2007, consulté le 22 décembre 2015. URL : http://socio-logos.revues.org/853
PÉRICARD Alain (2006), « Les migrations ville-campagne et leurs conséquences dans les territoires ruraux du Québec », Solidarité rurale du Québec, Rapport final, Mai.
PIOLI David (2006), « Le soutien à la parentalité : entre émancipation et contrôle », Sociétés et jeunesses en difficulté [En ligne], n° 1, Printemps 2006. URL : http://sejed.revues.org/106
POTIN Émilie (2011), « Du lien dangereux au lien en danger, la place des parents quand leur enfant est placé », Recherches familiales, n° 8, pp. 115-133.
POTIN Émilie (2014), « AEMO et régulation des échanges familiaux. L’usage des TNIC », La revue internationale de l’éducation familiale, 2014/1 (n° 35), p. 75-92.
POULOT Monique (2008), « Les territoires périurbains : “fin de partie” pour la géographie rurale ou nouvelles perspectives ? », Géocarrefour [En ligne], Vol. 83/4, mis en ligne le 31 décembre 2011, consulté le 1er février 2016. URL : http://geocarrefour.revues.org/7045
PRIMOR Tristanat (2014), Zonards, une famille de rue, PUF, Partage du savoir.
QUÉRÉ Louis (1992), « L’espace public : de la théorie politique à la métathéorie sociologique ». Quaderni, n° 18, Automne 1992. Les espaces publics. pp. 75-92.
RAPELLI Stéphane (2015), Une étude sur les conjoints de TNS. Lyon : Observatoire Alptis.
RAPELLI Stéphane (2016), « Les travailleurs non salariés pauvres », Rapport pour l’ONPES. http://www.onpes.gouv.fr/Les-travailleurs-non-salaries.html
RAPPELLI S. et LESPAGNOL C. (2007), « La population des travailleurs non salariés à l’horizon 2030 », communication donnée dans le cadre du colloque Prospective et Entreprise, coorganisé

par l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Caen, le Laboratoire d’investigation en prospective stratégie et organisation (LIPSOR) et le Centre de recherche Marketing, Stratégie et Prospective (DMSP) de l’Université Paris Dauphine, le 6 décembre 2007 à Paris.
RAVAUD Jean-François (2014), « Les enquêtes en population générale sur le handicap : un outil d’observation essentiel de la statistique publique », Informations sociales 3/2014 (n° 183), p. 40-49.
RAVON Bertrand (dir.) (2008), avec DECROP Geneviève, ION Jacques, LAVAL Christian, VIDAL-NAQUET Pierre (2008), « Le malaise des travailleurs sociaux : usure professionnelle ou déni de reconnaissance ? », La Lettre de l’ONPES n° 6, Octobre.
RAVON Bertrand (2009), « Repenser l’usure professionnelle des travailleurs sociaux. », Informations sociales 2/2009 (n° 152), p. 60-68.
RENAHY Nicolas (2005), Les gars du coin. Enquête sur une jeunesse rurale, Paris. La Découverte.
RENAHY Nicolas (2010), « Classes populaires et capital d’autochtonie : genèse et usages d’une notion », Regards Sociologiques, n° 40, 2010, pp. 9-26.
RETIERE Jean-Noël (2003), « Autour de l’autochtonie. Réflexions sur la notion de capital social populaire », Politix, n° 63, 2003, pp. 121-143.
REVERDY Thomas B. (2013), Les Évaporés, Flammarion, Littérature Française. REVIL Héléna (2014), « Le non-recours aux soins de santé. », La vie des Idées.
ROBIN Pierrine, SÉVERAC Nadège (2013), « Parcours de vie des enfants et des jeunes relevant du dispositif de protection de l’enfance : les paradoxes d’une biographie sous injonction », Recherches familiales 2013/1 (n° 10), p. 91-102.
ROSANVALLON Pierre (2014), Le Parlement des invisibles, Le Seuil, Coll. Raconter la vie.
ROULLIER Clothilde (2011), « Focus : qui sont les néoruraux ? », Informations sociales, 2011/2 (n° 164), p. 32-35.
ROUX Jean-Michel (2013), « Pour en finir avec le périurbain », Esprit, 2013/3 (Mars/Avril), pp. 109-120.
ROY Shirley et SOULET Marc-Henry (2001), « Présentation », in « L’exclusion : changement de cap », Sociologie et société, Presses de l’Université de Montréal, Vol. XXXIII, 2, p. 3-11.
RUI Sandrine, PAUGAM Serge, LE BLANC Guillaume (2011), « Les nouvelles formes de précarité. Regards croisés entre la philosophie et la sociologie », Sociologie, 2011/4 (Vol. 2), pp. 417-431.
SANSOT Pierre (1992), Les gens de peu, PUF, Quadrige Essais Débats, 2009, dernière édition 2009.
SASSEN Saskia (2016), Expulsions. Brutalité et complexité dans l’économie globale, Gallimard. SAUCIER Jocelyne (2013), Il pleuvait des oiseaux, Denoël, Romans français.
SCHNAPPER Dominique (2008), « Les enjeux démocratiques de la statistique ethnique », Revue française de sociologie 1/2008 (Vol. 49), p. 133-139.
SCHUMPETER Joseph (1935), Théorie de l’évolution économique, Paris, Dalloz-Sirey, édition originale 1911.

SCHWARTZ Barry (1968), “The social psychology of privacy”, American Journal of Sociology, vol. 73, n° 6, 1968, pp. 741-752.
SEARLE John (1995), The construction of social reality, The Free Press.
SÉCHER Régis (2009), Reconnaissance sociale et dignité des parents d’enfants placés en protection de l’enfance, Paris, L’Harmattan.
SECOURS CATHOLIQUE (2013), « Ces pauvretés que l’on ne voit plus », Statistiques d’accueil.
SEDE-MARCEAU (de) Marie-Hélène et al. (2011), « Le développement d’observatoires territoriaux, entre complexité et pragmatisme », L’Espace géographique 2011/2 (Tome 40), p. 117-126.
SELLENET Catherine (2001), Avoir mal et faire mal. Approche des violences en famille et en institution, Éditions Hommes et perspectives, Coll. Pharos.
SELLENET Catherine (2007), La parentalité décryptée, Éditions L’Harmattan, Paris.
SELLENET Catherine, TENDRON Françoise (1999), « Le placement en questions », in Le Journal des psychologues, N° 171, octobre.
SENCEBE Yannick et LEPICIER Denis (2007), « Migrations résidentielles de l’urbain vers le rural en France : différenciation sociale des profils et ségrégation spatiale », EspaceTemps. net. URL : http://espacestemps.net/document2270.html
SERDEAUT (2015), « Le rôle des associations dans la mise en œuvre du droit au logement opposable en Île-de-France », IRJS éditions.
SERRE Delphine (2010), « Les assistantes sociales face à leur mandat de surveillance des familles. Des professionnelles divisées », Déviance et Société 2010/2 (Vol. 34), p. 149-162.
SERVERIN E. et GOMEL B. (2013), « La prime pour l’emploi, le RSA activité et au-delà », Politiques sociales et familiales, n° 113, septembre, p. 63-67.
SIDERIS Georges (2011), « Les gays en politique, de la marge à l’intégration », in Esther BENBASSA (dir.), Minorités visibles en politique, éditions du CNRS, Paris.
SIMMEL Georg (1907), Les pauvres, 1re édition en allemand 1907, repris dans l’ouvrage Sociologie, 1re édition française, PUF Quadrige, 1998.
SIMMEL Georg (1957), Brücke und Tür, Stuttgart : K.F. Koehler.
SIMON Patrick (2008), « Les statistiques, les sciences sociales françaises et les rapports sociaux ethniques et de “race” », Revue française de sociologie 1/2008 (Vol. 49), p. 153-162.
SPIRE Alexis et MERLLIÉ Dominique (1999), « La question des origines dans les statistiques en France. Les enjeux d’une controverse », Le Mouvement Social, (188), 119-130.
TALLON Hélène, LIGNERES Ingrid, BUREAU Marie-Christine, LE DANTEC Éliane (2015), Les pauvres en milieu rural et notamment les jeunes ruraux et Néoruraux, Rapport pour l’ONPES.
TASSIN Étienne (1991), « Espace commun ou espace public ? L’antagonisme de la communauté et de la publicité », Hermès n° 10, pp. 23-37.
THOMPSON John (2005), « La nouvelle visibilité », Réseaux 2005/1 (n° 129-130), p. 59-87.
THOREAU Henry David (1922), Walden ou la vie dans les bois, traduit par Louis Fabulet, Gallimard, L’imaginaire, 1990.

TIGHE J. Rosie (2013), “The invisible Poverty of the Suburbs”, Rooflines.org, Mai 2013. URL : http://www.rooflines.org/3231/
TOMAS Julia (2008), « Pour une phénoménologie du regard », Culture et Sociétés, 8, 2008, pp. 147-154.
TOMAS Julia (2010), « La notion d’invisibilité sociale », Culture et Société, n° 16, 2010, pp. 103-109. Paris.
TOUAHRIA-GAILLARD Abdia (2014), « La régulation normative de l’enfance en danger : prescription et réception d’un ordre moral », Thèse de doctorat en sociologie, dirigée par Serge Paugam et soutenue à l’EHESS (Paris).
VANIER Martin (2005), « Rural-urbain : qu’est-ce qu’on ne sait pas ? », in Rural-Urbain. Nouveaux liens, nouvelles frontières, Presses Universitaires de Rennes, Rennes, p. 25-32.
VOIROL Olivier (2005a), « Visibilité et invisibilité : une introduction », Réseaux, 2005/1, n° 129-130, pp. 9-36.
VOIROL Olivier (2005b), « Les luttes pour la visibilité. Esquisse d’une problématique », Réseaux, 2005/1 (n° 129-130), p. 89-121.
VULBEAU Alain (2007), « Voir les invisibles », Informations sociales 3/2007 (n° 139), p. 109-110.
WARIN Philippe (2012), « Le non-recours aux droits », SociologieS [En ligne], Théories et recherches, mis en ligne le 15 novembre 2012, consulté le 12 avril 2016. URL : http://sociologies. revues.org/4103
WARIN Philippe (2015), « Non-recours, la face cachée des droits. » Lien Social. Accès aux droits, l’éternel combat, n° 1162 (2015). pp. 26-27.
WATEAU Théophile (2012), « Les candidats s’arrachent les faveurs des “sans-voix” », L’Express, édition du 24 janvier.
WEIL Simone (1953), Cahiers. II, 1re éd. Paris, Plon.
WITTGENSTEIN Ludwig (1958), The Blue and Brown Books, Oxford: Basil Blackwell.
WOLTON Dominique (1991), « Les contradictions de l’espace public médiatisé », Hermès, n° 10, pp. 95-115.

Édition : Nadine Gautier
Mise en page : SCEI
Achevé d’imprimer au mois de juin 2016 sur les presses de l’Imprimerie de la Centrale de Lens – 62302 Lens
Dépôt légal : 2e trimestre 2016

En définissant aujourd’hui l’invisibilité sociale comme « un ensemble de processus, où interviennent des acteurs multiples, par lesquels un déni de reconnaissance des personnes aux différents niveaux de leur existence sociale peut affecter la profondeur et la durée des situations de pauvreté et d’exclusion », l’ONPES propose dans son onzième rapport une étape supplémentaire dans la compréhension des mécanismes qui participent à la construction et à la perception des situations d’exclusion sociale.
Parce que l’invisibilité sociale est un concept flou, un effort de clarification s’imposait. Le premier chapitre de ce rapport expose une revue de la littérature qui aide à cette clarification et propose une définition opérationnelle qui servira de fil conducteur pour le rapport.
Le deuxième chapitre s’interroge sur les processus qui conduisent à l’invisibilité sociale des personnes et des populations, et plus particulièrement aux rôles respectifs des médias, des travailleurs sociaux, des décideurs politiques, de la statistique et des politiques sociales dans ce domaine.
Une série d’études consacrées à trois groupes spécifiques de population décrit, dans le troisième chapitre, la réalité de l’invisibilité sociale du point de vue de ceux qui en souffrent.
Enfin, le rapport propose une ultime réflexion sur la notion d’invisibilité sociale en établissant un lien avec la question de l’identité. Il formule une série de recommandations pour l’action publique se fondant sur une « éthique de la sollicitude ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s