L’INVISIBILITÉ SOCIALE : UNE RESPONSABILITÉ COLLECTIVE RAPPORT 2016

Voici le rapport de l’OMPES, pour 2016, et avec une approche très intéressante de la pauvreté. Faut s’accrocher, c’est long. et être courageux mais ce rapport est très riche.
OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PAUVRETÉ ET DE L’EXCLUSION SOCIALE
Voici à quoi les conseils citoyens devraient servir, ce qui devrait guider leurs actions : ceux-ci devraient viser à donner la parole justement à ces personnes invisibles, plutôt qu’à nos habituels profiteurs du système, nommés par la Mairie à la la place de ces habitants, pour les représenter, qui se gardent bien de leur donner la parole, pour des raisons bien comprises.
J’aurai l’occasion d’y revenir avec un exemple concret du conseil citoyen du 14ème de Paris dans des billets à venir (sourire) en racontant ce qui s’est passé en son sein depuis 2014, ce qu’il se passe encore.
Bonne lecture.

L’INVISIBILITÉ SOCIALE :
UNE RESPONSABILITÉ
COLLECTIVE
RAPPORT 2016

L’INVISIBILITÉ SOCIALE :
UNE RESPONSABILITÉ
COLLECTIVE
RAPPORT 2016

Le Conseil de l’ONPES

Président : Jérôme Vignon
Neuf membres de droit
n La Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), représentée par Sandrine Dauphin ;
n Le Président du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE), Étienne Pinte ;
n La Direction de l’animation de la recherche, des études
et des statistiques (DARES) du ministère du Travail,
de l’Emploi, de la Formation professionnelle et
du Dialogue social, représentée par Philippe Zamora ;
n La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, représentée par Cédric Afsa ;
n La Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du ministère des Affaires sociales et de la Santé, représentée par Aude Muscatelli ;
n La Direction générale du Trésor (DG Trésor) du ministère de l’Économie et des Finances, représentée par Pierre Lissot ;
n La Direction de la recherche, des études,
de l’évaluation et des statistiques (DREES)
du ministère des Affaires sociales et de la Santé,
représentée par Jean-Louis Lhéritier ;
n France Stratégie, représenté par Danièle Vidal ;
n L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), représenté par Jérôme Accardo.
Neuf universitaires et chercheurs
dont la compétence est reconnue dans le domaine
de la pauvreté et de l’exclusion
n Michel Borgetto, professeur à l’Université Paris 2-Panthéon-Assas ;
n Jean-Claude Driant, professeur à l’Institut d’urbanisme de Paris (Université Paris Est-Créteil UPEC) ;
n Nicolas Duvoux, sociologue, professeur Université Paris 8 ;
n Isabelle Frechon, sociologue, chargée de recherche au CNRS ;
n Thibault Gadjos, économiste, directeur de recherche au CNRS ;

n Georges Gloukoviezoff, directeur du bureau d’étude 2G Recherche ;
n Michel Legros, professeur affilié à l’École des hautes études en santé publique (EHESP) ;
n Éric Marlier, coordinateur scientifique international, Centre de recherche CEPS/INSTEAD (Luxembourg) ;
n Jean-Luc Outin, économiste, chercheur associé au Centre d’économie de la Sorbonne (UMR CNRS-Université Paris 1) ;
Neuf personnalités qualifiées ayant concouru
ou concourant par leur action à l’insertion
et à la lutte contre les exclusions
n Jean-Pierre Bultez, Représentant des petits frères des Pauvres et administrateur dans Age plate-forme Europe et Eapn France. Administrateur de l’Uriopss Nord-Pas-de-Calais ;
n Denis Clerc, économiste et conseiller de la rédaction d’Alternatives économiques ;
n Michael Förster, administrateur principal
de l’Organisation de coopération et de développement
économiques (OCDE), division des politiques sociales ;
n Bénédicte Jacquey-Vazquez, membre d’ATD Quart Monde ;
n Paule Laidebeur, responsable du service Pilotage
et observation sociale à la direction générale
de la solidarité du conseil général du Nord ;
n Marie Mallet, chef de projet Enquêtes
et observation sociale UNCCAS ;
n Catherine Nironi, vice-présidente de l’Association nationale des directeurs d’action sociale et de santé (Andass) et déléguée générale aux solidarités au conseil général du Var
n Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre ;
n Dominique Saint-Macary, ancienne responsable du département Enquêtes et analyses statistiques du Secours catholique.
Michèle Lelièvre, secrétaire générale
Nadine Gautier, responsable d’édition
Opale Echégu, chargée de mission
Manuéla Lenormand, secrétaire

SOMMAIRE
Page 2 : Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7
Page 3 : CHAPITRE 1
De l’invisibilité sociale à l’invisibilité sociétale : une revue
de la littérature . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
L’invisibilité comme produit d’une interaction sociale 12
Page 4 : Un révélateur des mutations de l’espace public 15
Page 5 : Une tension entre invisibilité choisie et invisibilité subie 18
Page 6 : Au cœur de l’invisibilité sociale, le déni de reconnaissance 24
Page 7 : L’invisibilité politique et les lacunes de l’action publique. 27
Page 8 : La géographie de la pauvreté invisible et son appropriation politique 31
Page 9 : Utilité de l’invisibilité sociale pour renouveler la compréhension
des faits sociaux 36
Page 10 : Les implications de l’invisibilité sociale pour la compréhension
de la pauvreté et de l’exclusion sociale 37
Page 11 : Tableau récapitulatif des interprétations de l’invisibilité 41
Page 12 : CHAPITRE 2
Les processus d’invisibilisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43
Page 13 : Une partie des Français confrontés à des difficultés « invisibles » 43
Page 14 : Le rôle des médias 46
Page 15 : Le regard des travailleurs sociaux 53
Page 16 : Les représentations des décideurs politiques 61
Page 17 : Richesses et limites de la statistique sociale 67
Page 18 : Invisibilité sociale et politiques sociales : le jeu des normes
et des pratiques 72
Tableau récapitulatif des processus d’invisibilisation 78
Page 19 : CHAPITRE 3
Étude de trois catégories d’invisibles 79
Page 20 : Les jeunes ruraux et les néoruraux : la frustration de ne pas être
pris en compte au niveau local 80
Page 21 : Les travailleurs non salariés pauvres : la honte au cœur du sentiment
d’invisibilité 93
Page 22 : Les parents des enfants suivis par l’ASE : une invisibilisation alimentée
par la crainte 109
Page 23 : Conclusion 125
Page 24 : CHAPITRE 4
Des normes et des regards pour lutter contre l’invisibilité ? . . . . . . . . . . 129
L’invisibilité, ou les processus d’invisibilisation 129
Page 25 : Combattre l’invisibilité sociétale : une pluralité de chemins 132
Page 26 : Corriger et prévenir concrètement l’invisibilité 142
Page 27 : Conclusion : Invisibilité et risques pour les identités,
des responsabilités partagées 151
Page 28 : Références bibliographiques 157
Le présent rapport a été rédigé par Jules Donzelot, chargé d’études et de recherche à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et chercheur indépendant rattaché au CADIS (UMR 8039, CNRS-EHESS). Il a bénéficié pendant toute sa préparation de la contribution de Didier Gélot, secrétaire général de l’ONPES jusqu’en avril 2016.
Anouk Ramel et Fanny Tassin, alors chargée de mission à l’ONPES, ont préparé le séminaire qui s’est tenu pendant l’hiver 2014-2015.
Les délibérations du conseil de l’ONPES pour ce rapport thématique sur l’invisibilité sociale ont été préparées dans un groupe de travail animé par Michel Legros, professeur à l’EHESP et membre de l’ONPES.
6 I Le Rapport de l’ONPES 2016

INTRODUCTION

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s